Newsletter

Subscribe to the MidNight Shop mailing list to receive updates on new arrivals, special offers and other discount information.

  • Home
  • Blog
  • La biodisponibilité : qu’est-ce que c’est ?

La biodisponibilité : qu’est-ce que c’est ?

Les compléments alimentaires peuvent être très efficaces pour pallier à une carence ou résoudre un quelconque problème dans votre organisme. Toutefois, il faut savoir que la qualité de tous les compléments alimentaires ne se vaut pas ! Dans le jargon médical, on utilise notamment le terme de « biodisponibilité » pour qualifier la fraction du médicament ou complément alimentaire qui sera absorbée par l’organisme. La biodisponibilité est l’un des premières critères de qualité d’un
nutriment ! On vous explique ce que c’est.

Définition de la biodisponibilité

La biodisponibilité désigne la quantité de nutriments disponibles dans un médicament, un complément alimentaire, ou encore un aliment. On dit qu’nutriment est disponible lorsqu’il possède la capacité de traverser la membrane intestinale et ainsi d’être assimilé plus facilement par l’organisme.
Plus la fraction du nutriment absorbée par l’organisme est élevée, plus la biodisponibilité est élevée. Par exemple, dans le cas d’une injection intraveineuse, on parle de biodisponibilité de 100 % puisque le produit est directement injecté dans le sang.

Pourquoi la biodisponibilité d’un nutriment est importante ?

Pour qu’un nutriment puisse être assimilé dans l’organisme, il faut que sa substance active (ou principe actif) soit capable de traverser la membrane intestinale pour atteindre la circulation sanguine (ou circulation systémique). Mais pas seulement : le nutriment doit également rester un certain temps dans la zone ciblée pour pouvoir agir. La biodisponibilité d’un nutriment va donc non seulement se mesurer par sa capacité à être absorbée par l’organisme, mais aussi par sa capacité à être utilisée par celui-ci.

Comment mesure-t-on la biodisponibilité d’un nutriment ?

Il est très difficile de mesurer avec précision la biodisponibilité d’un nutriment car elle va dépendre de nombreux facteurs. Pour commencer, la biodisponibilité dépend de la préparation du nutriment : pour un aliment, ses nutriments ne seront pas aussi facilement assimilables par l’organisme s’il est cru ou cuit, bio ou non, etc. La méthode d’extraction et la source des nutriments (animale, végétale ou encore synthétique) peut ainsi jouer sur leur qualité d’assimilation.

En outre, il faut savoir que les minéraux et vitamines peuvent se trouver sous plusieurs formes, plus ou moins biodisponibles. Par exemple, le picolinate de chrome est une forme de chrome hautement biodisponible, contrairement au chlorure de chrome. De même, le bisglycinate de magnésium est plus facilement assimilable par l’organisme que le chlorure de magnésium ou que les oxydes de magnésium.

De plus, la biodisponibilité d’un nutriment peut également dépendre de vous : de votre organisme mais aussi de vos habitudes alimentaires et de vie ! En fonction de votre temps de transit digestif, ou encore des apports précédant la prise du médicament ou du complément alimentaire, la biodisponibilité d’un même nutriment va varier.

Enfin, sachez que certains aliments et nutriments vont modifier le comportement des autres nutriments, en activant ou en contraire en inhibant leur absorption par l’organisme. Par exemple, la vitamine C contribue à améliorer la biodisponibilité du fer : un complément alimentaire en fer enrichi en vitamine C sera donc plus efficace qu’un complément alimentaire en fer classique !

La biodisponibilité d’un nutriment garantit à la fois sa qualité et son efficacité : elle n’est donc pas à prendre à la légère et c’est même l’un des facteurs de décision essentiel dans le choix d’un médicament ou complément alimentaire !